Tenir sa lane sur LoL

dimanche 14 avril 2019

Tenir sa lane sur LoL

La phase de draft est terminée. Vous avez verrouillé votre champion, vérifié vos runes et sorts d’invocateurs et vous voilà prêt à entrer sur la faille de l’invocateur.

Vos 500 golds bien dépensés et vos objets en poche, vous vous dirigez vers votre lane pour affronter votre adversaire. Petit alt+Tab durant la première minute de jeu pour analyser les meilleurs builds de pro sur votre champion, et dans le même temps, votre jungler donne le 1st blood suite à une invade ennemie.

Mais vous n’avez pas de temps à perdre. Vous savez que pour gagner, vous devez carry seul la partie. La voix suave de l’annonceuse vous avertit de l’apparition des sbires. Petit échange de maîtrise 7 avec votre adversaire. Il ne le sait pas encore, mais il est déjà mort...

Savoir tenir sa lane

Comment tenir sa lane de manière efficiente est-une des questions les plus récurrentes sur League of Legends. Dans cet article, vous trouverez de précieux conseils pour réussir à prendre le dessus sur votre adversaire et assurer la victoire.

Minions Farming Simulator

Vos adversaires possèdent souvent plus de stuff que vous alors qu’ils ne prennent aucun kill sur la phase de lane ? Cela vient peut-être d’une raison toute simple : ils farment mieux que vous.

Les jeunes joueurs ont tendance à essayer de minimiser leur perte de sbires tout en voulant tuer leur opposant. Les joueurs expérimentés comprennent qu’un bon farming est tout aussi important qu’obtenir un kill, sinon plus.

Pour arriver à cette maîtrise, il va falloir vous entraîner durement ! Le nerf de la guerre, c’est l’argent. Et dans League of Legends, ça passe forcément par le farming de sbires.

Vous avez su constituervotre pool de champions et vous devez connaître sur le bout des doigts vos combattants préférés et leur animation d’auto-attaque. Alors, partez en entraînement contre un bot intermédiaire et farmez le plus possible. Avec de l’entraînement, vous devriez être capable d’avoir un farm par minute excellent !

On estime qu’un bon farming représente environ 10 sbires par minute. À la 10ème minute, vous devriez donc récolter aux alentours de 100 sbires (ou tout du moins en être le plus proche possible). L’objectif étant, bien sûr, de ne rater aucun last-hit car ce n’est pas si simple.

En tuant plus de sbires que vos adversaires, vous empocherez plus d’argent, ce qui vous permettra d’acheter davantage d’objets et prendre l’ascendant sur votre adversaire.

Minions sur League of Legends
Ces petites choses sont votre gagne-pain principal (tuez-les tous). Crédits : Riot Games

La différence de matchs up

Sur League of Legends, il existe des match up négatifs et positifs. Naturellement (ou selon ses picks de puissance), votre champion sera plus ou moins fort que le champion adverse.

De nombreux sites vous permettent de connaître les différents match up (https://lolcounter.com/ ; http://matchup.gg/), abusez-en avant le début de votre partie pour définir le style de jeu à employer !

Dans les cas où vous êtes dans un match up négatif et que l’adversaire joue aussi bien que vous, concentrez-vous sur le farming en restant en vie. Peu importe que vous farmiez un peu moins, le but étant de ne pas mourir dans les premières minutes de la partie.

Si à l’inverse, vous avez l’avantage, nous vous conseillons de prendre l’ascendant sur votre ennemi en abusant d’auto-attaques et de sorts pour le tuer pendant qu’il souhaitera last-hit ses propres minions, car il devra faire un choix : répondre à vos attaques ou privilégier le sbire sur le point de mourir.

Néanmoins, n’oubliez jamais que cela ne doit pas se faire sans farm. Une erreur commune des débutants, comme nous vous le disions, consiste à perdre beaucoup de temps dans les 1v1, en oubliant de last hit ses propres sbires.

Prendre des agressions, c’est bien, mais le faire sans négliger votre farm, c’est mieux. Tenir sa lane passe aussi par la compréhension des timings d’agressions.  

Les passages de niveaux en early

Si l’on met de côté le facteur de match up, une bonne gestion de lane passe énormément par l’early game et le passage de niveau. Obtenir votre niveau 2 avant votre adversaire vous donne un avantage considérable. Plus d’AP/AD, plus de PV, de résistances et surtout l’accès à une deuxième compétence !

A haut-niveau, une lane peut se gagner (ou se perdre) à cet instant précis, car les joueurs ont une meilleure capacité de garder son avantage sur l’opposant.

Vous passez level 2 après avoir acquis l’expérience de 7 sbires (la 1ere vague et un sbire de la suivante). Pour cette raison, il est primordial d’arriver sur votre lane avant qu’un sbire ne meure pour ne pas perdre l’xp des premiers niveaux !

Sinon, il est possible que votre gestion de wave se passe… très mal (en tout cas au début).

Image de Renekton sur League of Legends
Renekton possède probablement le meilleur level 2, faites attention ! Crédits : Riot Games

Savoir timer les agressions

Gérer les agressions, c’est savoir définir le meilleur moment de passer à l’offensive. Lorsque vous attaquez un adversaire, vous allez prendre l’aggro des sbires. Ces derniers vont vous attaquer et vous prendrez plus de dégâts que d’ordinaire.

Une des meilleures stratégies consiste à attaquer votre adversaire (avec une auto-attaque ou un sort) et de rentrer dans le même temps dans un buisson pour “faire perdre l’aggro”. Cela rend aussi votre adversaire incapable de vous auto-attaque puisqu’il perd la vision sur vous (sauf si une ward est présente dans le bush !).

N’oubliez pas que le jungler ennemi pourra être tenté de venir vous faire coucou. Il est donc important de warder, à votre tous, les buissons présents sur votre lane ou dans la rivière afin de vous prévenir d’une mauvaise rencontre.

La vision sur vos environs vous permettra de mieux gérer vos last hit, et de prendre des agressions en toute confiance. N’oubliez jamais que la visibilité sur la carte est l’un des premiers facteurs de victoire sur League of Legends. Les jeunes joueurs ayant souvent tendance à se promener dans des coins sombres sans se poser de question, au risque de se faire tuer par la présence de joueurs ennemis.

Également, prenez le temps de timer le CD des compétences de votre ennemi. S’il utilise un ou plusieurs sorts pour farmer, vous savez qu’il ne pourra pas les utiliser sur vous. Profitez-en pour passer à l’action et le surprendre !

Concentrez-vous aussi sur les animations d’auto-attaque : un adversaire qui veut last hit s’arrêtera, enclenchera son animation d’auto pour frapper le sbire. Pendant ce temps-là, il est vulnérable ! C’est un bon timing pour lui envoyer un sort ou le frapper avec vos petites mimines. Vous n’êtes pas obligé de vouloir le tuer d’un seul échange de coups, mais l’amoindrir le forcera à retourner à sa base vous laissant le champ libre pour farmer plus sereinement.

Push, slow push et freeze – Apprendre à contrôler les vagues de sbires

Il existe différentes manières de gérer les vagues de sbires. L’appréhension du wave management est une des clés pour devenir meilleur sur League of Legends. On distingue généralement 3 techniques de gestion de lane.

Image sur le bon farming dans League of Legends
Un bon farming passe par la compréhension de ces 3 éléments ! (source : Blitz Esports)

Pour bien tenir sa lane sur League of Legends, il faut au moins connaître tous ces petits conseils !

Le push de lane

“Pousser sa voie” en français. Cette stratégie consiste à tuer les sbires ennemis le plus vite possible pour faire avancer les vôtres afin qu’ils s’écrasent contre la tourelle ennemie.

Le push de lane a plusieurs intérêts :

  • infliger des dégâts aux tourelles avec vos sbires
  • faire perdre de l’expérience et des gold à votre opposant s’il n’est pas présent sur sa voie
  • s’il est présent en lane, le forcer à utiliser plus de ressources pour last hit sous sa tourelle
  • vous permettre de back tranquillement en sachant que vous reviendrez en lane pour refarm
  • vous permettre de décaler sur d’autres objectifs (héraut de la faille, dragon, escarmouche dans la jungle…)

Le slow push

On retrouve l’idée de pousser sa voie, mais cette fois-ci plus doucement. Quels avantages me direz-vous, autant push à fond ?! Tut tut tut, attention invocateur, le slow push recèle de nombreux avantages !

  • Le slow push vous permet de constituer une wave alliée de plus en plus grosse. Vous n’allez donc pas vous contenter de last hit les sbires adverses.
  • En ayant plus de sbires de votre côté, votre adversaire prendra plus de risques s’il souhaite prendre un trade (il prendra plus de dégâts, vu qu’il prendra l’aggro des sbires !)
  • Le slow push vous permet de faciliter les dive sur votre adversaire (avec l’aide de votre jungler et/ou d’un autre allié) et en plus, si cela réussi, de lui faire perdre beaucoup de gold et d’expérience

Le freeze de lane

Le freeze de lane consiste à bloquer les vagues de sbires alliés et ennemis à un endroit précis. L’idée générale est d’arrêter de frapper les sbires et de ne faire que last hit à la dernière seconde ! Comme pour les autres techniques, on fait le point sur les avantages.

  • faire perdre des sbires à votre adversaire
  • jouer de manière plus safe et avoir le contrôle de la lane
  • forcer votre adversaire à prendre des risques pour prendre l’expérience et les golds de ses sbires, et à l’exposer à un gank de votre jungler

Par contre, si vous êtes un champion corps à corps face à un ennemi distance, on vous déconseille de pratiquer le freeze de lane : vous prendrez des dégâts gratuitement !

Si vous pratiquez un freeze de lane parfait, votre adversaire peut décider d’aller roam et d’aider ses alliés. Prévenez les vôtres pour éviter qu’ils ne soient surpris de l’apparition de votre ennemi sur leur lane ! À ce moment, vous pouvez aussi décider de push pour prendre des objectifs.

Pour mener plus loin vos investigations sur le push et le freeze de lane, on ne saurait que vous conseiller cette excellente vidéo de Blitz Esports ! (attention, il faut connaître les arcanes de la langue de Shakespeare)

Savoir quand back

Connaître les timings de back est aussi important pour savoir tenir sa lane. Les plus aguerris savent de quoi on parle. L’idée est de back en étant sûr que vous ne perdrez pas de sbires (donc d’xp et de gold) avant d’être revenu sur votre voie.

Si votre adversaire est à sa base (ou mort, GG champion), il faut faire en sorte d’écraser une vague sans sbire canon sur sa tourelle, car les sbires mourront plus vite (le sbire canon prend beaucoup de coups de tourelles et est ciblé en premier).

Image du jeu de League of Legends avec Ahri
Ne restez pas afk comme cette Ahri à la fontaine ! Vous perdez de précieuses secondes. Crédits : Riot Games

Ça y est ! Vous avez annihilé votre adversaire qui est en 0/6/0 et a 40 sbires de retard, votre farm par minute est monstrueux et vous êtes un dieu parmi les dieux !

Vos junglers commencent à se battre pour les objectifs neutres, votre toplaner continue de splitpush top, et ça bouge chez l’équipe ennemie. Le temps est venu de quitter votre lane pour jouer les objectifs.

Ainsi se termine notre article sur le management de lane. On espère que celui-ci vous aura aidé à mieux comprendre les arcanes maléfiques cette activité obscure si importante dans la victoire.

Voici une liste des éléments importants à retenir pour bien tenir sa lane sur League of Legends

  • Entraînez-vous à farm !
  • Jouer beaucoup pour connaître les match up et gérer avec précision vos timing d’agression
  • Tester les différentes stratégies de push et freeze pour pouvoir les appliquer en ranked
  • Les vagues de sbires alliés et ennemis apparaissent et arrivent en même temps sur la lane. Fiez-vous à la position des vôtres pour connaître la position de ceux de l’équipe ennemie

Bonne chance sur la faille de l’invocateur !

Inscrivez-vous gratuitement !